Rechercher
  • Jenny Toucourt

Château-Gaillard (20 mn du gîte) - Histoire d'un conflit.


818 ans jour pour jour, 6 mars 1204 :


Philippe Auguste fait sauter le verrou de Château-Gaillard.


Le siège du château intervient dans le cadre du conflit opposant Capétiens et Plantagenêt au cours de l’ensemble du règne de Philippe Auguste qui a débuté en 1180.


Le contrôle du duché de Normandie constitue l’un des enjeux de ce conflit et particulièrement le redouté Château-Gaillard.


Son siège par le roi de France va durer près de sept mois.


Il est capital car celui tient Château-Gaillard, tient la vallée de la Seine et la Normandie.


Le conflit oppose Philippe Auguste et son armée de 7 à 8 000 hommes, à Jean sans Terre et Roger de Lacy, à la tête d’une garnison de 100 à 200 hommes et d’une armée de secours de 8 000 à 10 000 hommes.


Après six mois de siège, le château dévoile ses failles aux troupes de Philippe Auguste, à savoir l’accès via les latrines.


Gaillard tombe le 6 mars 1204, la fierté de Richard Cœur de Lion devient une prise de choix des Capétiens.


Philippe Auguste achève la reprise en main de la Normandie en juin de la même année : la reconquête du duché aura duré 2 ans.


Dix ans plus tard, Philippe Auguste enfoncera le clou en pulvérisant ses opposants lors du célèbre dimanche de Bouvines.


Il devient le roi le plus puissant d’Occident à cette occasion.


Illustration en haut : Château Gaillard au 13e siècle, chiné sur https://www.levauvray.fr/chateau-gaillard-aux-andelys/


Illustration en bas : Château Gaillard aujourd’hui, chiné sur https://www.normandie-tourisme.fr/.../sites-medievaux.../


Pour aller plus loin : Bruno Galland, « Philippe Auguste : le bâtisseur du royaume », Paris, éditions Belin, collection « Portraits », 2014.


NB : Château-Gaillard se trouve à 20 mn du gîte

2 vues0 commentaire